3 questions à…

Entretien avec Mathilde Aubinaud, Fondatrice de La Saga des Audacieux

Ce mouvement est bien plus qu’une « belle idée » : il traduit des attentes en fédérant les acteurs et les citoyens convaincus, loin de la défiance ambiante

C’est parce qu’elle pense qu’il est urgent de changer de regard sur l’entreprise et de réduire l’écart entre les discours tenus et les réalités, que Mathilde Aubinaud a rejoint le MEB. Elle est convaincue que les entreprises ont un rôle à jouer pour contribuer au bien commun.

Pourquoi avoir rejoint le meb ?

J’ai 26 ans, je suis curieuse, entière et j’aime l’aventure. Le Mouvement pour une Economie Bienveillante est précisément une formidable aventure qui refuse de maintenir l’économie dans des cadres figés et dépassés. Le MEB fait un pari clé pour notre société : concilier générosité et performance. Il choisit d’agir en consacrant l’action philanthropique à la raison de l’être de l’entreprise. Un engagement important.

Ce mouvement est bien plus qu’une « belle idée » : il traduit des attentes en fédérant les acteurs et les citoyens convaincus, loin de la défiance ambiante. Entrée depuis peu dans la vie professionnelle, j’ai pu constater l’écart entre les discours tenus et les réalités. Il est urgent que l’on change de regard sur l’entreprise. Je crois au mot « ensemble » qu’entend véhiculer le MEB.

Ce qui me plait dans le MEB ? C’est qu’il s’adresse à tous : étudiants, dirigeants, entrepreneurs, citoyens, nous avons tous notre regard et notre vision à apporter pour inscrire l’économie bienveillante dans l’agenda politique. C’est un élan citoyen des plus enthousiasmants.

C’est pour toutes ces raisons que je m’engage avec enthousiasme.

Etes-vous engagé dans une entreprise bienveillante ou connaissez-vous des entreprises « MEB » ?

Faisant partie de la slash generation, j’ai l’opportunité d’échanger régulièrement avec des entreprises de différentes tailles. Toutes ont une grande exigence et une soif d’avancer en retrouvant un sens et en emmenant l’ensemble des collaborateurs vers le cap suivant. Ce lien tissé au fur et à mesure est crucial. Il doit être davantage mis en avant et incarné.

Pourquoi avoir rejoint le meb ?

Parce qu’on ne réussit pas seul. Nous sommes de plus en plus nombreux à le comprendre. Ne restons pas au stade de l’intuition mais engageons-nous pour faire naître une autre économie. Les acteurs sont trop souvent dispersés (grandes entreprises, ONG, startups…) et les liens doivent encore davantage être noués.

Les entreprises souhaitent jouer un rôle de plus en plus important. Tant mieux, c’est une très bonne nouvelle ! C’est l’occasion aussi de leur lancer un appel. Puisque vous avez un poids économique, politique, sociétal, engagez-vous, participez, vous aussi, au bien commun. Il y a une manière très concrète de le faire en s’engageant dans une démarche philanthropique qui mobilise les salariés.

La bienveillance n’est pas un simple décorum ni une marque d’élégance. Elle est fondatrice de notre rapport à l’autre et de notre implication. Il est temps d’affirmer cette bienveillance !

Déjà
4641
Signataires ont rejoint le #MEB, REJOIGNEZ-NOUS !

MEB

Une nouvelle inscription :

**your signature**

4,641 signatures

   

* En signant, je soutiens le #MEB, j’accepte de recevoir des emails exclusivement à propos du mouvement et de sa dynamique et j’autorise le #MEB à publier mon nom dans la liste des signataires. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

2018-10-09T20:25:45+00:00